Suivez-nous

BMW

BMW Group Canada enregistre 25 années de croissance consécutives.

Publié

on

Richmond Hill, ON. BMW Group Canada (marques BMW et MINI combinées) a connu la meilleure année de son histoire avec des ventes de 42 052 véhicules. Ces résultats, en hausse de 10,1 % par rapport à 2014, ont permis à BMW Group d’enregistrer sa 25e année de croissance consécutive au Canada. BMW Group Canada a vendu 3 004 unités en décembre, soit 0,7 % de plus qu’en décembre 2014.

« La liste des succès remportés par BMW Group au Canada en 2015 est très longue », a déclaré Hans Blesse, président et chef de la direction, BMW Group Canada. « Grâce aux résultats de 2015, nous avons enregistré un quart de siècle de croissance ininterrompue au chapitre des ventes. Nos résultats de novembre nous ont permis de battre notre précédent record de ventes annuelles. Nous sommes demeurés un chef de file mondial pour ce qui est des ventes de produits BMW M offrant une performance enlevante de haut niveau. Nous avons célébré le premier anniversaire des ventes de BMW i au Canada. La marque MINI n’a jamais vendu autant de véhicules, et avec le lancement de la MINI Clubman, son nouveau modèle de troisième génération, en janvier, elle fera son entrée dans un important segment concurrentiel dont elle était précédemment absente, soit celui des voitures compactes haut de gamme. De plus, nous proposons la plus vaste gamme de véhicules de luxe économes en carburant et à faibles émissions actuellement sur le marché. De la BMW i3 au BMW X5 xDrive 40e, les Canadiens peuvent trouver un véhicule adapté à leurs besoins en matière de mobilité et réduire au minimum leur empreinte environnementale, sans jamais faire de compromis sur le plaisir de conduire. Après tout, BMW Group est au cœur de chacun de nos produits. »

BMW.

Avec 35 002 véhicules vendus, soit 6,7 % de plus qu’en 2014, la marque BMW a enregistré la meilleure année de son histoire. La marque a communiqué des ventes de 2 479 unités en décembre, ce qui représente un recul de 1,9 % comparativement à décembre 2014.

Les véhicules d’activités sportives de BMW (les modèles BMW X1, X3 et X5) et ses coupés d’activités sportives (les modèles BMW X4 et X6) ont joué un rôle important dans la réussite de la marque en 2015. Alors que 15 268 unités des véhicules et coupés d’activités sportives ont été vendues durant l’année (une progression de 3,1 % par rapport à 2014), la société s’attend à ce que ces modèles connaissent encore plus de succès en 2016 grâce à la capacité accrue de son usine de fabrication. Toujours aussi fondamentales pour la marque, la BMW Série 3 et la BMW Série 4 ont continué de stimuler les ventes.

Les modèles BMW M ont continué de séduire les passionnés de performance tout au long de 2015, faisant du Canada le quatrième marché mondial en importance pour la série M. Deux nouveaux produits BMW M arriveront au Canada en 2016 : le tout nouveau M2 Coupé et l’exclusive BMW M4 GTS. Un nombre limité d’unités de la M4 GTS sera disponible à l’échelle mondiale, et le Canada en recevra 50. Ce nombre d’unités est le deuxième en importance pour un marché individuel au monde, tout de suite après les États-Unis et devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Compte tenu de l’effervescence croissante suscitée par ces deux nouveaux modèles M, 2016 promet d’être une autre année marquée par d’excellents résultats pour BMW au Canada.

Le lancement de la version entièrement redessinée de la Série 7, qui est la berline vedette de BMW, a peut-être constitué l’événement le plus important pour la marque en 2015. Mettant en vedette des innovations de premier plan et des technologies révolutionnaires (comme la commande gestuelle qui permet au conducteur d’accéder à certaines fonctions du véhicule d’un simple mouvement de la main au-dessus de la console centrale), la nouvelle Série 7 continue d’établir de nouvelles références pour l’avenir de l’industrie automobile dans son ensemble.

MINI.

MINI Canada a également établi un nouveau record. Avec des ventes de 7 050 véhicules au cours de l’année, la marque a non seulement connu une progression de 31 % par rapport en 2014, mais elle a aussi dépassé pour la première fois la barre des 7 000 unités vendues en une seule année au Canada. Ce taux de croissance a valu à MINI Canada le titre de « marque automobile affichant la croissance la plus rapide au Canada » pour 2015. En décembre, 525 unités ont été vendues, soit 15,4 % de plus qu’en décembre 2014. Au total, MINI a fracassé des records de ventes mensuelles pour huit des douze mois de 2015.

La marque MINI est demeurée en position de force tout au long de 2015. Fondés sur la nouvelle architecture de véhicule de la marque, les nouveaux modèles MINI à 3 et à 5 portes ont continué de stimuler les ventes, leur faisant dépasser le seuil des 7 000 unités. La marque a également renforcé son caractère exclusif au cours de l’année avec l’ouverture de deux nouveaux concessionnaires MINI autonomes, soit MINI Ottawa et MINI Oakville. La communauté MINI demeure au cœur des activités de MINI, et par leur enthousiasme, les clients et les amis de la marque ont contribué en août à doubler la taille de la MINI Invasion, un événement qui rend hommage à la communauté, aux clients et à l’héritage de MINI.

La marque MINI attend maintenant avec impatience l’arrivée de la nouvelle Clubman, qui devrait avoir lieu chez les concessionnaires canadiens plus tard ce mois-ci, et celle de la nouvelle MINI Cabriolet, qui fera son entrée juste à temps pour la saison de la conduite à toit ouvert.

Motorrad.

BMW Motorrad Canada a déclaré des ventes de 2 015 unités pour l’année, en hausse de 3,9 % par rapport à 2014, ce qui constitue un record de tous les temps pour Motorrad au Canada. En décembre, 35 unités ont été vendues, ce qui représente une baisse de 62,4 % comparativement à décembre 2014. Bien qu’elle ait connu un mois difficile en décembre, la marque a dépassé la barre des 2 000 unités vendues pour la première fois depuis son arrivée au Canada et connu la meilleure année de son histoire au chapitre des ventes.

Même si les ventes ont été plus importantes que prévu dans l’ensemble de la gamme BMW Motorrad, il faut souligner particulièrement que la toujours populaire R1200RT a été le modèle le plus vendu de la marque en 2015. Les modèles R1200GS et GS Adventure ainsi que la S1000RR ont également joué un rôle important dans le succès remporté par la marque cette année.

L’attention de la famille Motorrad se tourne maintenant vers l’édition 2016 de l’International GS Trophy de BMW Motorrad qui aura lieu en février et en mars en Thaïlande. À cette occasion, une équipe canadienne du GS Trophy affrontera des concurrents venus du monde entier sur des versions spécialement modifiées de la célèbre R1200GS dans le cadre d’un périple hors route particulièrement exigeant.

BMW Group Canada

Établie à Richmond Hill, en Ontario, BMW Group Canada est une filiale en propriété exclusive de BMW AG, chargée de la distribution des automobiles de prestige hautement performantes, des véhicules d’activités sportives et des motocyclettes de marque BMW, ainsi que des voitures de marque MINI. Services financiers BMW Canada, division du groupe, propose des programmes de financement et de location au détail ainsi que des produits de protection portant sur les véhicules BMW et MINI neufs et d’occasion, ainsi que des programmes de financement au détail pour les motocyclettes BMW neuves et d’occasion. Le groupe est représenté par un réseau qui comprend 46 concessionnaires de voitures BMW, 21 concessionnaires de motocyclettes BMW et 30 concessionnaires MINI répartis dans tout le pays.

Continuer la lecture

BMW

Voilà à quoi pourrait bien ressembler la banquette arrière d’une BMW i5

Publié

on

Nous savons que BMW travaille sur une version électrique de la Série 5. Nous ne savons pas si elle sera un modèle supplémentaire à la Série 5 standard, un peu comme la BMW i4 l’est à la Série 4 standard, ou si elle remplacera entièrement la Série 5. Nous ne savons pas non plus comment elle s’appellera (bien que nous soupçonnions la BMW i5). Ce nouveau rendu, cependant, montre à quoi pourrait ressembler une future BMW i5.

Voilà à quoi pourrait bien ressembler la banquette arrière d'une BMW i5

Voilà à quoi pourrait bien ressembler la banquette arrière d’une BMW i5

Le rendu ne montre que la partie arrière de la voiture, qui est similaire en taille et en forme à l’actuelle Série 5. Cependant, elle reçoit des feux arrière plus larges et plus minces, avec une barre de lumière LED qui relie les deux. Les feux arrière eux-mêmes ressemblent un peu à ceux de l’actuelle Série 5, cependant. En dessous d’eux, vous pouvez voir deux petites découpes où se trouvaient les tuyaux d’échappement, remplacés par des panneaux en plastique noir et des accents bleus. C’est très similaire au design de l’arrière de la BMW i4.

Ce modèle ressemble beaucoup à une Série 5 actuelle et à une i4. Bien que la Série 5 actuelle ne possède pas de barre lumineuse, les feux arrière sont similaires et les panneaux de remplacement de l’échappement proviennent directement de la i4.

Nous ne savons pas quand BMW prévoit de lancer cette nouvelle Série 5 électrique – fera-t-elle ses débuts lorsque l’actuelle 5er sera remplacée, ou BMW attendra-t-elle un peu plus longtemps et l’ajoutera-t-elle comme modèle supplémentaire ? Nous ne savons pas non plus si elle s’appellera la BMW Série 5 électrique ou la BMW i5. Nous savons cependant qu’elle est en cours de développement et qu’elle sera très probablement construite sur le châssis de la Neue Klasse de BMW. Espérons qu’elle aura un design plus intéressant que la BMW i4, qui ressemble simplement à une Série 4 Gran Coupé avec quelques éléments bleus.

Continuer la lecture

BMW

Nouvelle BMW Série 5 : EV et PHEV aperçus dans le cadre d’un restylage intégral

Publié

on

La berline de luxe entièrement relookée sera proposée avec des groupes moteur à combustion interne, hybride rechargeable et électrique.

L’actuelle BMW Série 5 doit être remplacée en 2024, sept ans après son lancement, et nos photographes espions ont jeté un premier coup d’œil à son successeur entièrement redessiné.
Portant un nouveau look audacieux qui les distingue manifestement de la voiture d’aujourd’hui, deux versions de la Série 5 de la génération G60 ont été repérées dans un centre d’essai BMW en Allemagne : une hybride rechargeable et la version tout électrique connue sous le nom de i5.

Après l’arrivée imminente du SUV phare iX et de la berline i4, BMW lancera sept autres voitures électriques d’ici 2025, et plusieurs modèles à moteur à combustion interne seront dotés de dérivés électriques dans la même veine que l’iX3 basée sur le X3.
Avant ces images de la nouvelle Série 5, nous avons vu des prototypes alimentés par batterie de la Série 7 de prochaine génération, de l’actuelle Série 3 et de l’actuel crossover X1.
BMW n’a pas encore donné de détails précis sur la façon dont elle variera son offre de groupes motopropulseurs EV, mais la Série 5 actuelle utilise la même architecture CLAR qui sous-tend les versions ICE et EV de la nouvelle Série 4, ce qui suggère que sa grande sœur offrira une gamme de groupes motopropulseurs similaire si elle conserve la plate-forme.

Cela signifie que la version standard de la i5 pourrait potentiellement être proposée avec des groupes motopropulseurs à roues arrière motrices et à quatre roues motrices, avec une puissance allant de 335 ch pour la i5 eDrive40 à 536 ch pour la i5 M50 xDrive (si elle suit la stratégie de dénomination de la i4).

La i4 utilise une batterie de 80,7 kWh, rechargeable à des vitesses allant jusqu’à 210 kW, pour une autonomie officielle maximale comprise entre 255 et 367 miles.

Les versions hybrides rechargeables de la nouvelle Série 5 conserveront probablement leurs badges actuels 530e et 545e, avec des moteurs à essence électrifiés à quatre et six cylindres respectivement.

Une gamme de variantes à moteur à combustion interne devrait continuer à être commercialisée, du moins dans un premier temps, bien qu’il reste à voir si BMW réintroduira la M550i, le haut de gamme doté d’un V8 de 523 ch, et la M5 complète adoptera presque certainement une forme d’électrification.

Notre premier regard sur la nouvelle Série 5 révèle à quel point elle se distinguera visuellement de la voiture actuelle. Notamment, les grilles « verticales » controversées de la Série 4 et de la nouvelle M3 sont absentes, la nouvelle Série 5 adoptant à la place ce qui semble être une disposition horizontale plus familière, qui sera occultée pour le véhicule électrique.

L’avant lui-même est beaucoup plus net, avec des grilles inclinées vers l’arrière pour donner au capot un léger surplomb, tandis que l’arrière semble s’éloigner de la forme conventionnelle de la berline à trois caisses pour adopter une silhouette de type fastback – bien que les variations dans la forme de ces prototypes suggèrent que les modèles EV et ICE auront des formes légèrement différentes.

La nouvelle Série 5 devrait être dévoilée dans le courant de l’année 2023, avant d’être commercialisée en 2024.

Continuer la lecture

BMW

BMW présente Rival Rig – Serait-ce le fauteuil de jeu du futur ?

Publié

on

BMW a présenté un fauteuil de jeu qui a non seulement un aspect futuriste, mais qui offre également toutes sortes de capteurs et d’extras. Un gadget ou une vision réaliste de l’avenir ?

Avec le Rival Rig, BMW a présenté de manière surprenante le concept d’un fauteuil de jeu futuriste. Le constructeur automobile munichois de renommée mondiale aimerait bien avoir une part du gâteau des jeux vidéo, qui ne cesse de croître à l’avenir.

BMW présente Rival Rig - Serait-ce le fauteuil de jeu du futur ?

Les fauteuils de jeu rappellent souvent les sièges de voiture à cet égard, donc en ce sens, BMW n’est pas le fabricant le plus inhabituel que l’on puisse imaginer pour cela. Mais qu’est-ce qui rend le Rival Rig spécial et sera-t-il un jour commercialisé ?

Capteurs, moteurs et système de refroidissement

Semblable aux voitures actuelles de la firme bavaroise, la Rival Rig de BMW comprend des capteurs, des mécanismes et un système de refroidissement. Grâce aux capteurs, le fauteuil devrait être en mesure de déterminer la position assise la plus saine possible pour les joueurs au début d’une session, en fonction de leurs caractéristiques physiques individuelles.

BMW souhaite également que le fauteuil renforce l’immersion en s’adaptant aux situations du jeu. À l’instar d’un siège de voiture, certaines zones peuvent détendre, réchauffer ou refroidir certains groupes de muscles par le mouvement. Cependant, BMW n’a pas donné d’exemples concrets de la manière dont le fauteuil peut être utilisé pour accroître l’immersion pendant la présentation.

Il serait concevable, par exemple, dans les jeux de course, de gonfler les chambres à air dans les courbes pour transmettre plus de mouvement dans les virages. Toutefois, il ne s’agit que d’une hypothèse et non d’une réalité.

Automatique et dynamique

Même s’il existe probablement quelques préréglages, le fauteuil est censé agir de manière essentiellement automatique. Les longues courses sur le circuit du Nürburgring pouvaient ainsi s’accompagner d’un refroidissement accru par le fauteuil.

L’éclairage RVB, qui est obligatoire pour un grand nombre, n’est pas non plus absent du Rival Rig de BMW. Il agit de manière dynamique et s’adapte également à la situation respective dans le jeu.

En plus de la chaise, l’entreprise responsable, Designworks, a présenté une table qui est également équipée de toutes sortes d’électronique. Des exemples concrets de l’utilisation de cette technologie supplémentaire n’ont pas encore été mentionnés.

Est-il prévu de le commercialiser le Rival Rig ?

Le fauteuil lui-même n’est pour l’instant qu’un concept élaboré par Designworks, une filiale de BMW, et on ne sait pas encore si et quand la société le mettra en production.

« Pour le moment, il n’est pas prévu de proposer le Rival Rig en magasin. Dans un premier temps, cela montre les possibilités en termes d’innovation, de conception et de technologie pour le matériel de jeu et de sport électronique », a déclaré BMW en réponse à une question de ses collègues de Golem.

Et encore : « Bien sûr, nous observons le large intérêt et les réactions positives des communautés et n’excluons pas une commercialisation ultérieure. »

Rival Rig: La chaise de jeu du futur ?

Avec des capteurs massifs, des systèmes pneumatiques et une connexion au contenu de l’écran, les Bavarois montrent où pourrait aller le voyage avec les équipements de jeu. Razer a également déjà fait comprendre que les équipements de jeu peuvent devenir de plus en plus immersifs avec une chaise qui comprend un écran de 60 pouces sur roues :

Le succès potentiel du Rival Rig, s’il est commercialisé, dépendra, entre autres, de l’efficacité de l’ajustement automatique aux caractéristiques corporelles individuelles et du soutien des développeurs. Bien que le Rival Rig soit livré avec de nombreuses capacités, ce qui compte en fin de compte, c’est la façon dont elles sont mises en œuvre et utilisées dans la pratique.

Pour atténuer un peu ce dernier point, BMW considère le Rival Rig comme une plateforme open source à laquelle tout le monde dans la communauté peut contribuer. Il ne faut cependant pas oublier le prix : une telle chaise risque d’être très chère, ce qui limiterait le soutien de la communauté.

Le Rival Rig est néanmoins un concept intéressant qui se démarque de la masse des chaises de jeu.

Quelle est votre évaluation de Rival Rig ? Un appareil high-tech utile, une chaise de jeu de plus dont le monde n’a pas besoin ou quelque chose entre les deux ? N’hésitez pas à l’écrire dans les commentaires !

Continuer la lecture

Populaires