Suivez-nous

Mercedes

GLC Coupé, C63 AMG Cabrio et future GT R Black Series : les dernières tendances chez Mercedes

Publié

on

L’actualité de Mercedes est caractérisée par les présentations du GLC Coupé et de la C63 AMG Cabrio, mais pas seulement. Il faut aussi parler de la future GT R Black Series prévue pour 2017.

L’actualité de Mercedes est très riche ces derniers jours. Il faut tout d’abord parler du nouveau GLC Coupé, cette voiture mi-SUV, mi-coupé qui se reconnait distinctement par sa grille de calandre diamant à une lamelle avec étoile intégrée et sa ligne de toit plongeante. Le constructeur ne lésine pas sur les variantes en déclinant ce modèle avec huit motorisations différentes, du GLC 220d diesel de 170 ch au GLC 350e hybride de 320 ch, sans oublier la musclée variante AMG GLC 43 4Matic Coupé équipée d’un V6 biturbo de 367 ch.

De série, le GLC Coupé est proposé avec de nombreuses aides à la conduite. Il s’agit par exemple du Collision Prevention Assist Plus, de l’Attention Assist, de l’ESP avec assistant de conduite dynamique en virage.

Cheveux au vent avec la C63 AMG Cabrio

L’actualité Mercedes concerne également la nouvelle C63 AMG Cabriolet, une version découvrable qui permet de profiter de la conduite cheveux au vent sans faire la moindre concession du point de vue de la motorisation. Sous son capot, elle embarque un bloc V8 biturbo 4.0L de 476 ch, une puissance qui peut même grimper à 510 ch avec la déclinaison S.

Mercedes C63 AMG

Mercedes C63 AMG

Cette décapotable sportive a bien évidemment droit à une capote souple avec système d’ouverture et de fermeture automatisé, des jantes larges de 20 pouces, des ailes élargies, et un quadruple échappement.

Pour lancer ce modèle, Mercedes propose même une série spéciale « Edition 1 » suréquipée. Cette version de la C63 S AMG Cabriolet a droit à une couleur blanche exclusive.

Une radicale Mercedes GT R Black Series en approche

L’actualité Mercedes concerne aussi ce que le constructeur prépare en coulisses. Selon Tobias Moers, le patron d’AMG, il s’agit d’une très radicale GT R. Sans donner de détail, il évoque d’ores et déjà un modèle qui sera plus performant que la SLS Black Series et ses 631 ch. Ce modèle est déjà attendu pour cet été.

La Mercedes AMG GT Black Series

La Mercedes AMG GT Black Series

Mais ce n’est pas tout. Tobias Moers évoque également une GT R Black Series, une version ultime. Mais à ce sujet, il a déclaré : « il est trop tôt pour en parler ». Par ailleurs, il a aussi laissé sous-entendre que d’autres versions plus musclées pourraient arriver.

Le constat final est que l’actualité Mercedes est très riche en nouveautés, qu’elles soient déjà présentées ou en préparation. Le constructeur compte clairement tenir la dragée haute à ses concurrents.

Continuer la lecture

F1

F1 Mercedes, Wolff défend Hamilton : « Selon les règles, il n’aurait pas dû être puni »

Publié

on

« Cela peut agacer certaines personnes, mais c’est comme ça », a déclaré le Star Tyre dans sa tirade.

Wolff défend Hamilton : « Selon les règles, il n’aurait pas dû être puni ».

L’incident qui a vu Lewis Hamilton et Max Verstappen impliqués hier, avec le Néerlandais contraint à l’abandon et donc un très lourd zéro dans la confrontation arc-en-ciel avec le porte-drapeau de l’Étoile, voit Mercedes et Red Bull s’opposer également sur le plan dialectique. Le directeur d’équipe de Brackley, Toto Wolff, s’est exprimé sur la question, admettant que l’incident entre la W12 numéro 44 et la RB16B 33 aurait dû être qualifié d’incident de course normal, le septuple champion du monde ne devant pas recevoir la pénalité de 10 secondes.

« Un incident comme celui-là a toujours l’air mauvais », a déclaré Wolff lorsqu’il a été interrogé par l’ORF, « Mais Lewis était au-dessus du milieu de la voiture, donc le coin était à lui. C’est la seule règle que nous pouvons lire. Il y a même des dessins. Selon les règles, aucune sanction n’aurait été justifiée. Cela peut ennuyer certaines personnes, mais c’est comme ça. »

Continuer la lecture

Mercedes

Le boîtier de la batterie n’est pas bien ajusté : Mercedes retire l’EQC du marché

Publié

on

Mercedes rappelle son SUV électrique EQC à l’atelier. C’est l’attention de l’Office fédéral des transports motorisés (KBA). La raison : le joint de la batterie haute tension de la voiture n’est pas bien étanche et doit être refait.

Rappel à l’atelier : Refonte de l’EQC nécessaire

L’autorité fédérale des transports motorisés explique que l’étanchéité insuffisante peut entraîner la pénétration d’humidité en cas de corrosion. Si cela se produit, le véhicule ne peut pas être redémarré. En outre, il existe un risque accru d’incendie.

Selon la KBA, aucun accident impliquant des dommages corporels ou matériels n’a été signalé à ce jour.

Le boîtier de la batterie n'est pas bien ajusté : Mercedes retire l'EQC du marché

Le rappel concerne 1 463 Mercedes EQC de l’année modèle 2019 dans le monde entier, tandis que le nombre de voitures concernées en Allemagne est estimé à 136. Les conducteurs devront repasser par l’atelier avec l’EQC, où le couvercle de la batterie sera remis à niveau. Pour plus d’informations, les clients peuvent appeler la ligne d’assistance téléphonique 00800/127777.

Pas le premier rappel de la Mercedes EQC

L’EQC est le premier SUV électrique de série du constructeur automobile Mercedes. Il prendra la route en 2019. Il y avait déjà eu deux rappels pour rectification au cours de l’année de lancement.

L’un d’entre eux a été émis en raison d’un faisceau de câbles endommagé qui pouvait provoquer une défaillance de la direction assistée électrique et un incendie. L’autre concernait les boulons de l’engrenage du différentiel. Ils avaient une durabilité limitée et pouvaient bloquer les roues avant dans certaines circonstances.

Continuer la lecture

News

Le Mercedes GLC devient 43 AMG 4Matic pour le Salon de New York

Publié

on

Le Porsche Macan n’a qu’à bien se tenir, le Mercedes GLC arrive dans une version 43 AMG 4Matic. Sa présentation est prévue la semaine prochaine à New York.

C’est en première mondiale au Salon automobile de New York que Mercedes va présenter son SUV GLC 43 AMG 4Matic. Une version 43 AMG n’est pas exceptionnelle en soi, mais l’est tout de même vu que c’est la première fois qu’un SUV GLC a droit à ce traitement sportif.

A l’instar de tous les modèles signés AMG, ce GLC 43 AMG 4Matic a droit à tous les signes distinctifs propres à cette finition, comme des boucliers et jantes spécifiques, les deux double échappement, sans oublier l’intérieur qui a droit à des sièges baquets, des inserts en fibre de carbone ou encore un volant à méplat. Le plus important se situe bien évidement sous le capot.

Mercedes GLC arrive dans une version 43 AMG 4Matic

Mercedes GLC arrive dans une version 43 AMG 4Matic

Comme motorisation, le GLC 43 AMG 4Matic a droit à un V6 3.0 biturbo de 367 ch et 520 Nm, le même bloc qui anime la C 43 AMG. Associée à une boîte automatique à 9 rapports et à la transmission intégrale 4Matic, cette puissance permet d’avaler le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes et d’attendre la vitesse maximale de 250 km/h (bridée électroniquement).

En y regardant de plus près, les 367 ch et le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes du GLC 43 AMG 4Matic sont très proches des 400 ch et du 0 à 100 km/h en 4,8 secondes du Porsche Macan. En clair, cette version du SUV Mercedes se positionne clairement en tant que concurrent direct sur le segment des SUV compacts sportifs.

Continuer la lecture

Populaires