Suivez-nous

Mercedes

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW

Publié

on

En vue de venir concurrencer le X4 de BMW, Mercedes profite du Salon de New York pour présenter son GLC Coupé. La bataille promet d’être rude.

Qui de Mercedes ou BMW est le leader des marques premium ? Les deux constructeurs se rendent coup sur coup, à l’instar du GLC Coupé qui vient d’être présenté pour venir rivaliser avec le X4.

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW

Alors que le GLC Coupé était apparu en version concept au Salon de Shanghai 2015, c’est en version définitive qu’il est aujourd’hui présenté au Salon de New York. Dans la plus pure tradition de ce type de véhicule, il s’agit d’un SUV avec une ligne de toit de coupé. Ainsi, par rapport au GLC « normal », cette version Coupé affiche une hauteur inférieure de 39 mm. Par contre, sa longueur gagne 8 cm alors que son empattement reste à 2,87 m.

Question style, on note que l’emplacement pour la plaque d’immatriculation se déplace vers le bas du pare-chocs, que la lunette galbée est dépourvue d’essuie-glace. Selon la configuration intérieure, le volume du coffre possède une capacité de 491 à 1205 l.

En diesel, les 4-cylindres 220d et 250d 4Matic développent 170 ch et 204 ch sont proposés alors qu’un 4-cylindres essence 250 4Matric affiche 211 ch. Ces motorisations sont épaulées par une boîte automatique 9G-Tronic. Par la suite, d’autres solutions seront proposées, comme une version hybride rechargeable GLC 350 e 4Matic Coupé de 320 ch, ou une déclinaison AMG GLC 43 4Matic Coupé de 367 ch.

Malgré le fait que le GLC Coupé soit un SUV, Mercedes lui a donné plus de sportivité en e dotant d’un train de roulement et d’une direction plus dynamique de série. En option, il est même possible d’ajouter le Dynamique Body Control avec suspension en acier ou l’Air Body Control avec suspension pneumatique.

Côté option, la personnalisation peut être plus poussée en optant pour des marchepieds pour lui donner plus l’air baroudeur, ou des jantes 20 pouces un aspect plus avaleur de bitume, ou encore une finition AMG Line pour plus de sportivité.

Clairement, ce GLC Coupé se positionne comme rival très sérieux du X4. La bataille Mercedes – BMW continue…

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW 2

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW 3

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW 4

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW 5

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW 6

Avec son GLC Coupé, Mercedes s’attaque au X4 de BMW 7

Continuer la lecture

F1

F1 Mercedes, Wolff défend Hamilton : « Selon les règles, il n’aurait pas dû être puni »

Publié

on

« Cela peut agacer certaines personnes, mais c’est comme ça », a déclaré le Star Tyre dans sa tirade.

Wolff défend Hamilton : « Selon les règles, il n’aurait pas dû être puni ».

L’incident qui a vu Lewis Hamilton et Max Verstappen impliqués hier, avec le Néerlandais contraint à l’abandon et donc un très lourd zéro dans la confrontation arc-en-ciel avec le porte-drapeau de l’Étoile, voit Mercedes et Red Bull s’opposer également sur le plan dialectique. Le directeur d’équipe de Brackley, Toto Wolff, s’est exprimé sur la question, admettant que l’incident entre la W12 numéro 44 et la RB16B 33 aurait dû être qualifié d’incident de course normal, le septuple champion du monde ne devant pas recevoir la pénalité de 10 secondes.

« Un incident comme celui-là a toujours l’air mauvais », a déclaré Wolff lorsqu’il a été interrogé par l’ORF, « Mais Lewis était au-dessus du milieu de la voiture, donc le coin était à lui. C’est la seule règle que nous pouvons lire. Il y a même des dessins. Selon les règles, aucune sanction n’aurait été justifiée. Cela peut ennuyer certaines personnes, mais c’est comme ça. »

Continuer la lecture

Mercedes

Le boîtier de la batterie n’est pas bien ajusté : Mercedes retire l’EQC du marché

Publié

on

Mercedes rappelle son SUV électrique EQC à l’atelier. C’est l’attention de l’Office fédéral des transports motorisés (KBA). La raison : le joint de la batterie haute tension de la voiture n’est pas bien étanche et doit être refait.

Rappel à l’atelier : Refonte de l’EQC nécessaire

L’autorité fédérale des transports motorisés explique que l’étanchéité insuffisante peut entraîner la pénétration d’humidité en cas de corrosion. Si cela se produit, le véhicule ne peut pas être redémarré. En outre, il existe un risque accru d’incendie.

Selon la KBA, aucun accident impliquant des dommages corporels ou matériels n’a été signalé à ce jour.

Le boîtier de la batterie n'est pas bien ajusté : Mercedes retire l'EQC du marché

Le rappel concerne 1 463 Mercedes EQC de l’année modèle 2019 dans le monde entier, tandis que le nombre de voitures concernées en Allemagne est estimé à 136. Les conducteurs devront repasser par l’atelier avec l’EQC, où le couvercle de la batterie sera remis à niveau. Pour plus d’informations, les clients peuvent appeler la ligne d’assistance téléphonique 00800/127777.

Pas le premier rappel de la Mercedes EQC

L’EQC est le premier SUV électrique de série du constructeur automobile Mercedes. Il prendra la route en 2019. Il y avait déjà eu deux rappels pour rectification au cours de l’année de lancement.

L’un d’entre eux a été émis en raison d’un faisceau de câbles endommagé qui pouvait provoquer une défaillance de la direction assistée électrique et un incendie. L’autre concernait les boulons de l’engrenage du différentiel. Ils avaient une durabilité limitée et pouvaient bloquer les roues avant dans certaines circonstances.

Continuer la lecture

News

Le Mercedes GLC devient 43 AMG 4Matic pour le Salon de New York

Publié

on

Le Porsche Macan n’a qu’à bien se tenir, le Mercedes GLC arrive dans une version 43 AMG 4Matic. Sa présentation est prévue la semaine prochaine à New York.

C’est en première mondiale au Salon automobile de New York que Mercedes va présenter son SUV GLC 43 AMG 4Matic. Une version 43 AMG n’est pas exceptionnelle en soi, mais l’est tout de même vu que c’est la première fois qu’un SUV GLC a droit à ce traitement sportif.

A l’instar de tous les modèles signés AMG, ce GLC 43 AMG 4Matic a droit à tous les signes distinctifs propres à cette finition, comme des boucliers et jantes spécifiques, les deux double échappement, sans oublier l’intérieur qui a droit à des sièges baquets, des inserts en fibre de carbone ou encore un volant à méplat. Le plus important se situe bien évidement sous le capot.

Mercedes GLC arrive dans une version 43 AMG 4Matic

Mercedes GLC arrive dans une version 43 AMG 4Matic

Comme motorisation, le GLC 43 AMG 4Matic a droit à un V6 3.0 biturbo de 367 ch et 520 Nm, le même bloc qui anime la C 43 AMG. Associée à une boîte automatique à 9 rapports et à la transmission intégrale 4Matic, cette puissance permet d’avaler le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes et d’attendre la vitesse maximale de 250 km/h (bridée électroniquement).

En y regardant de plus près, les 367 ch et le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes du GLC 43 AMG 4Matic sont très proches des 400 ch et du 0 à 100 km/h en 4,8 secondes du Porsche Macan. En clair, cette version du SUV Mercedes se positionne clairement en tant que concurrent direct sur le segment des SUV compacts sportifs.

Continuer la lecture

Populaires