Bentley

Bentley lance la Flying Spur en version hybride rechargeable

Après le SUV Bentayga, Bentley a présenté son deuxième véhicule hybride rechargeable. La berline Flying Spur a une autonomie totale de plus de 700 kilomètres, dont seulement 40 kilomètres sont purement électriques.

Bentley l’annonce en se référant aux données préliminaires WLTP, mais la certification officielle du modèle est toujours en attente. La Flying Spur Hybrid offre les plus faibles émissions de CO2 de la gamme et permet un meilleur accès aux villes et aux zones ULEV (Ultra Low Emission Vehicle), selon la filiale britannique de VW.

Bentley lance la Flying Spur en version hybride rechargeable

Bentley lance la Flying Spur en version hybride rechargeable

Proposée depuis 2019, la génération Flying Spur de 5,32 mètres de long est basée sur la plateforme MSB du groupe Volkswagen, ce qui la rend apparentée à la Porsche Panamera. La Flying Spur Hybrid utilise le moteur à essence V6 de 2,9 litres familier des autres modèles du groupe.

Toutefois, les performances de la Flying Spur diffèrent de celles des autres modèles MSB. Bentley cite 400 kW comme puissance du système – dans une Porsche Panamera 4S e-Hybrid, par exemple, elle est de 412 kW et dans la Bentley Bentayga Hybrid, elle est de 330 kW. L’augmentation de la puissance provient uniquement du moteur à combustion : l’e-machine produit les 100 kW habituels, tandis que Bentley spécifie que le V6 développe 306 kW.

La batterie est une batterie de 14,1 kWh qui, selon Bentley, peut être entièrement chargée en deux heures et demie – c’est-à-dire avec un maximum de 7,2 kW CA. Comme pour les autres modèles MSB, il n’y a pas d’option de charge en courant continu. En termes de performances, la Flying Spur Hybrid est censée égaler presque les chiffres de la version V8 à combustion : Bentley cite un sprint à 100 km/h de 4,1 secondes, contre 4,0 secondes pour le V8. La vitesse maximale est de 280 km/h.

Bentley ne donne pas les données exactes de consommation de carburant et de CO2 car, comme mentionné, l’homologation n’est pas encore disponible. La Flying Spur Hybrid est censée démarrer en mode EV par défaut afin d’augmenter les pourcentages de conduite électrique. En plus du mode EV, il y a aussi un réglage Hold pour maintenir la charge de la batterie et le mode Hybride.

Le démarrage en mode électrique n’est pas la seule façon dont Bentley va apparemment essayer de soutenir la conduite électrique pour ses hybrides rechargeables : Le véhicule sera « livré avec tous les câbles nécessaires et spécifiques au marché » pour se recharger à domicile, sur des prises industrielles ou dans des stations publiques. En outre, les clients peuvent « choisir un boîtier mural de la marque Bentley en option gratuite ».

Bentley n’a pas encore communiqué de prix, mais les acheteurs potentiels devraient pouvoir commander le véhicule à partir de l’été. Les premiers exemplaires du PHEV construit à Crewe sont attendus avant la fin de 2021.
Comme indiqué, Bentley souhaite vendre uniquement des voitures électriques à batterie et des hybrides rechargeables à partir de 2026, les voitures à combustion pure n’étant plus disponibles. À partir de 2030, seules des Bentley purement électriques seront proposées.

Populaires

To Top