Une sonorité moins pure pour la Porsche 718 Cayman S, mais le plein de sensations

En troquant six cylindres à plat atmosphérique pour un quatre cylindres turbo, la Porsche Cayman perd en sonorité. Par contre, les sensations sont toujours au rendez-vous.

Les sensations sont toujours au rendez-vous pour la Porsche Cayman, même si la sonorité est moins plaisante.

Après avoir restylé la Boxster, Porsche s’est attelé au restylage de la Cayman. Quoi qu’on en dise, ce nouveau modèle marque la fin d’une époque vu que le six cylindres à plat a été troqué contre un quatre cylindres turbo. Tous les Porschistes endurcis le diront, ce changement contribue à la disparition d’une partie de l’âme des voitures.

Dans sa nouvelle version, que cela soit la Cayman 718 ou la Cayman 718 S, les deux modèles adoptent le même quatre cylindres turbo. Le premier constat au sujet de cette motorisation à turbo à géométrie variable est que la sonorité n’est plus la même, même en équipant la voiture de l’échappement sport optionnel qui rajoute quelques décibels.

Que les puristes se rassurent, les sensations sont toujours au rendez-vous, toujours aussi généreuses. Il faut dire que la Cayman S a droit à des performances en hausse avec une puissance qui est désormais de 350 ch pour un couple de 420 Nm disponible à partir de 1 900 tr/min. Ces performances permettent allégrement de venir titiller les chronos, d’autant plus que la boîte mécanique propose toujours le double embrayage PDK, même s’il n’est plus nécessaire de recourir au talon pointe dans les modes Sport et Sport+ en raison de l’électronique qui se charge de tout, y compris du petit coup de gaz lors du rétrogradage.

Avec son moteur installé en position centrale arrière, la nouvelle Cayman offre toujours des sensations de conduite très sportives, supérieures à la concurrence. Synonyme d’une répartition des masses quasi parfaite (49 % devant, 51 % à l’arrière), ce positionnement spécifique permet de se régaler avec une voiture vivante, maniable, efficace et… surtout différente d’une Porsche 911.

En résumé, le quatre cylindres turbo de la Porsche Cayman est une belle réussite pour une voiture qui n’a absolument rien de triste.

[tps_start_button label= »Lancer le diaporama » style= »background-color: #f08100; color: #ffffff; font-size: 20px; width: 100%; height: 100px; » class= » »]

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas d’Apple Car pour le projet Titan d’Apple, mais un logiciel pour voitures autonomes

Pas d’Apple Car, mais un logiciel pour voitures autonomes

Le nouveau Range Rover Sport a droit à un 2.0 l Ingenium en entrée de gamme

Un 2.0 l Ingenium en entrée de gamme pour le Range Rover Sport