Suivez-nous

Belgique

Les caisses de l’Etat vont se remplir grâce au nouveau radar NK7

Publié

on

Capable de flasher jusqu’à six bandes de circulation dans les deux sens, le nouveau radar NK7 est une arme redoutable. Il va contribuer à remplir les caisses de l’Etat.

C’est à l’occasion du WEX, à Marche-en-Famenne, que les mandataires wallons se donnent rendez-vous à la fin de la semaine pour y découvrir les nouveaux équipements en matière d’aménagements urbains, de matériel roulant ou de construction. Le stand de l’entreprise SecuRoad sera captivant. Le nouveau radar NK7 y sera présenté.

Le nouveau radar NK7 est première le nec plus ultra en matière de radars. Actuellement en cours d’homologation dans sa version « Pont », il est particulièrement redoutable en étant capable de flasher jusqu’à six bandes de circulation dans les deux sens. Doté de deux radars, un pour mesurer la vitesse et le second pour la confirmer, il est aussi capable suivre à la trace les véhicules qui passent dans son faisceau. « Les radars actuels ne flashent qu’un seul conducteur la fois. Il leur faut quelques secondes pour recharger. Ce n’est pas le cas avec le nôtre. Nous pouvons flasher simultanément trois automobilistes lors d’une course de front », explique Pierre Grisard.

Une fois que le NK7 sera homologué est installé, il contribuera activement au remplissage des caisses de l’Etat. C’est certes de l’argent facile, mais autant que les conducteurs respectent aussi le code de la route.

Continuer la lecture

News

La Belgique ne s’oppose pas à la fonctionnalité de parking sans être au volant

Publié

on

La Belgique ne s’oppose pas à la fonctionnalité de parking sans être au volant

La Belgique ne s’oppose pas à la fonctionnalité de parking sans être au volant

Pour l’heure, la fonctionnalité de parking automatique n’est pas activée en Belgique pour « des restrictions légales ». Selon l’autorité compétente, l’utilisation de la technologie pourrait être autorisée.

En attendant que les voitures deviennent véritablement autonomes, les constructeurs automobiles dotent les véhicules les plus récents de technologies semi-autonomes. C’est par exemple le cas de Tesla qui propose « Valet Parking », une fonctionnalité de parking automatique à distance qui permet de garer la voiture sans que le conducteur soit derrière le volant.

Pour l’heure, cette fonctionnalité n’est pas activée en Belgique pour « des restrictions légales ». Cela ne devrait pas être un problème selon le cabinet de la ministre de la mobilité Jacqueline Galant.

Dans une réponse adressée à Le Soir, le cabinet indique que « la Belgique ne s’oppose pas à l’utilisation de la technologie telle que le « Valet Parking » parce que le conducteur peut répondre aux exigences du code de la route grâce à son smartphone ». Cette réponde est néanmoins nuancée est indiquant également que « l’interprétation du code de la route évolue, et qu’il appartiendra aux juges de décider lorsqu’un cas sera soumis. »

En clair, la Belgique ne s’oppose pas à la fonctionnalité de parking sans être au volant, mais rien n’est encore fait.

Continuer la lecture

Populaires