Suivez-nous

Bentley

Bentley propose une personnalisation de l’habitacle avec des plaquages d’ardoise ou de quartzite

Publié

on

Si vous êtes lassés des bois précieux dans l’habitacle de votre voiture, Bentley propose une alternative originale : la pierre. La marque anglaise de luxe propose désormais des habillages en ardoise ou quartzite.

Les habitacles des voitures de luxe sont souvent décorés avec des bois précieux. A force, on pourrait être lassé d’avoir à chaque fois le choix entre de la ronce de noyer ou d’autres essences toutes aussi précieuses. C’est pour proposer une alternative à ses clients que Bentley, la marque anglaise de luxe du groupe VW, propose désormais de la pierre !

Bentley propose une personnalisation de l’habitacle en… pierre

Bentley propose une personnalisation de l’habitacle en… pierre

De la pierre dans une voiture peut sembler inappropriée, car top lourde. En fait, pas du tout. Mulliner, le département de personnalisation de Bentley, a développé une nouvelle technique pour réussir à plaquer de la pierre, une couche ultrafine de seulement 0,1 mm d’épaisseur.

Le processus commence dans les carrières indiennes du Rajasthan et d’Andhra Pradesh. Il s’agit de sélectionner à la main de l’ardoise et du quartzite. Ces pierres sont ensuite collées sur une paroi en fibre de verre enduite de résine avant d’être poncées pour obtenir l’épaisseur désirée. Ce procédé permet de proposer un insert décoratif en pierre, mais aussi de sublimer son aspect en faisant ressortir les veines de la pierre.

Les habillages en ardoise ou quartzite sont proposés sur les modèles Continental et Flying Spur. Ils sont disponibles en quatre nuances de couleur : le gris anthracite « Galaxy », le « Blanc Automne », le « Rouge Terre » et le « Cuivre ». Cette option s’adresse bien évidemment à la clientèle fortunée de Bentley. Il est à noter que le prix des inserts en ardoise ou quartzite n’a pas encore été communiqué.

Continuer la lecture

Bentley

Bentley lance la Flying Spur en version hybride rechargeable

Publié

on

Après le SUV Bentayga, Bentley a présenté son deuxième véhicule hybride rechargeable. La berline Flying Spur a une autonomie totale de plus de 700 kilomètres, dont seulement 40 kilomètres sont purement électriques.

Bentley l’annonce en se référant aux données préliminaires WLTP, mais la certification officielle du modèle est toujours en attente. La Flying Spur Hybrid offre les plus faibles émissions de CO2 de la gamme et permet un meilleur accès aux villes et aux zones ULEV (Ultra Low Emission Vehicle), selon la filiale britannique de VW.

Bentley lance la Flying Spur en version hybride rechargeable

Bentley lance la Flying Spur en version hybride rechargeable

Proposée depuis 2019, la génération Flying Spur de 5,32 mètres de long est basée sur la plateforme MSB du groupe Volkswagen, ce qui la rend apparentée à la Porsche Panamera. La Flying Spur Hybrid utilise le moteur à essence V6 de 2,9 litres familier des autres modèles du groupe.

Toutefois, les performances de la Flying Spur diffèrent de celles des autres modèles MSB. Bentley cite 400 kW comme puissance du système – dans une Porsche Panamera 4S e-Hybrid, par exemple, elle est de 412 kW et dans la Bentley Bentayga Hybrid, elle est de 330 kW. L’augmentation de la puissance provient uniquement du moteur à combustion : l’e-machine produit les 100 kW habituels, tandis que Bentley spécifie que le V6 développe 306 kW.

La batterie est une batterie de 14,1 kWh qui, selon Bentley, peut être entièrement chargée en deux heures et demie – c’est-à-dire avec un maximum de 7,2 kW CA. Comme pour les autres modèles MSB, il n’y a pas d’option de charge en courant continu. En termes de performances, la Flying Spur Hybrid est censée égaler presque les chiffres de la version V8 à combustion : Bentley cite un sprint à 100 km/h de 4,1 secondes, contre 4,0 secondes pour le V8. La vitesse maximale est de 280 km/h.

Bentley ne donne pas les données exactes de consommation de carburant et de CO2 car, comme mentionné, l’homologation n’est pas encore disponible. La Flying Spur Hybrid est censée démarrer en mode EV par défaut afin d’augmenter les pourcentages de conduite électrique. En plus du mode EV, il y a aussi un réglage Hold pour maintenir la charge de la batterie et le mode Hybride.

Le démarrage en mode électrique n’est pas la seule façon dont Bentley va apparemment essayer de soutenir la conduite électrique pour ses hybrides rechargeables : Le véhicule sera « livré avec tous les câbles nécessaires et spécifiques au marché » pour se recharger à domicile, sur des prises industrielles ou dans des stations publiques. En outre, les clients peuvent « choisir un boîtier mural de la marque Bentley en option gratuite ».

Bentley n’a pas encore communiqué de prix, mais les acheteurs potentiels devraient pouvoir commander le véhicule à partir de l’été. Les premiers exemplaires du PHEV construit à Crewe sont attendus avant la fin de 2021.
Comme indiqué, Bentley souhaite vendre uniquement des voitures électriques à batterie et des hybrides rechargeables à partir de 2026, les voitures à combustion pure n’étant plus disponibles. À partir de 2030, seules des Bentley purement électriques seront proposées.

Continuer la lecture

Bentley

Come Back de la Continental GT de BENTLEY

Publié

on

Come Back de la Continental GT de BENTLEY

Come Back de la Continental GT de BENTLEY

La célèbre firme Britannique a décidé de reprendre les devants de la scène avec des innovations techniques de tailles sur son modèle  » Continental GT ». Les dirigeants de la marque ont décidé de mettre un peu en arrière plan la Bentayga, modèle SUV de Jaguar et d’insuffler une nouvelle vie à la Continental GT.

Double offre de transmission ( propulsion ou intégrale ) , roues arrières directrices ainsi qu’un amortissement pneumatique à trois chambres, telles seront quelques nouveautés techniques et non des moindres de la Continental GT qui se veut plus agressive que ses prédécesseurs.

Elle conservera tout de même son gros moteur W12 6.0l doté cette fois d’un filtre à particules afin d’être aux standards internationaux de dépollution. Côté puissance, elle devrait atteindre les 626 ch. Un autre moteur V8 4.0l bi turbo sera également disponible avec une vitesse de croisière de 520 ch.

La Continental GT redeviendra dès son retour la nouvelle égérie de Bentley.

Continuer la lecture

Bentley

Une Apple Watch suffit pour contrôler votre Bentley Bentayga

Publié

on

Avec votre Apple Watch, contrôlez votre Bentley Bentayga

Avec votre Apple Watch, contrôlez votre Bentley Bentayga

Lorsqu’on est derrière le volant d’un Bentayga, le nouveau SUV de Bentley, il est évident que l’on a accès à toutes les fonctionnalités du véhicule. Grâce à une application spécifique disponible pour l’Apple Watch, il est aussi possible de contrôler certaines fonctionnalités de la voiture à distance, de les piloter directement depuis la smartwatch portée au poignet.

De cette manière, la température de l’habitacle, les contrôles du système multimédia, la position et l’inclinaison du siège, mais aussi la fonction massage peuvent être pilotée en utilisant l’appli de disponible sur l’Apple Watch. En plus de cela, la montre connectée affiche diverses informations pratiques telles que la distance parcourue, la température extérieure ou la vitesse du véhicule. L’application est d’ores et déjà disponible sur l’Apple Store.

Avec cette appli, l’Apple Watch devient donc le compagnon idéal de tous les propriétaires d’un SUV Bentayga. Reste bien évidemment à savoir s’il est utile de pouvoir commander sa Bentley depuis son poignet. Il faut avouer que cela fait un peu… gadget inutile. Il est pourtant certain que cette possibilité intéressera tous les amateurs de technologie.

Il est à noter que Bentley, à l’intention des personnes qui ne possèdent pas d’Apple Watch, propose un écran tactile détachable en option, un dispositif qui propose exactement les mêmes fonctionnalités que sur la montre connectée.

Mais attention. Si acheter une Apple Watch pour contrôler son Bentayga peut paraitre cher à certains, il faut préciser que certaines options du SUV peuvent être très chères. Par exemple, l’option ajoutant un cadran sur la console centrale de la planche de bord est facturée 150 000 euros ! Le prix d’une smartwatch semble du coup dérisoire.

Continuer la lecture

Populaires