Avec le V90, Volvo met une fois de plus un break sous les projecteurs

Connu pour être la marque des breaks, Volvo récidive au Salon de Genève avec le V90. Son style est très fluide.
Volvo, le constructeur spécialisé dans les breaks, persévère et signe en présentant le V90 à l’actuel Salon automobile de Genève. Pour réaffirmer sa domination sur ce segment, la marque suédoise a donné plus de fluidité au V90, dans la continuité de la berline S90.

Pour se convaincre de son aspect moins massif, il suffit de regarder le hayon. Celui-ci est devenu incliné, nettement plus élégant. En s’allongeant de 15 cm, le V90 atteint la longueur de 4,96 m, ce qui lui procure un volume de chargement maximum de 1 526 litres, avec les sièges arrière rabattus.

Avec le V90, Volvo met une fois de plus un break sous les projecteurs 2

En attendant un hybride-électrique T8 (407 ch) qui doit arriver par la suite, Volvo propose différentes motorisations diesel et essence. Il s’agit des quatre cylindres le D3 (150 ch), D4 (190 ch) et D5 (235 ch) et du T5 (254 ch) et T6 (320 ch).

Selon le choix de la motorisation et le niveau de finition, le V90 est affiché entre 44 350 et 74 470 euros. Son lancement est prévu pour le mois de septembre prochain.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous pensez que la Bugatti Chiron ne déchire pas, regardez cette vidéo !

De la puissance à outrance pour l’Audi SQ7 TDI