Tesla et Daimler travaillent désormais chacun de leur côté

Le divorce entre Tesla et Daimler a déjà commencé en 2014

Mercedes
Mercedes

Un partenariat liait Tesla et Daimler autour du développement d’une voiture électrique. Il a pris fin et le groupe allemand compte désormais se consacrer seul au développement d’une voiture avec une autonomie de 500 km.

Alors que les constructeurs développent des voitures électriques, Tesla est en avance en commercialisant d’ores et déjà des véhicules hautes performances. C’est pour cette raison que Daimler avait conclu un partenariat avec l’entreprise américaine.

Désormais, ce partenariat est du passé. Le groupe allemand ne compte plus travailler avec Tesla. Afin de concevoir une voiture avec une autonomie de 500 km, il va travailler seul ou en collaboration avec d’autres fournisseurs. C’est Dieter Zetsche, le patron de Daimler, qui a annoncé que l’ambition du groupe est de « concevoir une voiture électrique qui doit avoir une autonomie de 500 km par charge pour être vraiment concurrentielle face aux hybrides et aux thermiques, une ambition qui se fera sans Tesla ».

Le divorce entre Tesla et Daimler a déjà commencé en 2014, lorsque le groupe allemand avait revendu sa participation dans le constructeur américain. La fin de son partenariat avec la firme californienne pour les batteries et la chaîne de transmission de la Classe B électrique est une étape supplémentaire dans ce divorce, un divorce qui ne remet pas en cause le développement de véhicules électriques par les marques du groupe Daimler.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le web se passionne pour deux mamies qui friment au volant… d’une Lamborghini

Avec sa puissance qui serait de 626 ch, la future BMW M5 fait déjà rêver

Avec sa puissance qui serait de 626 ch, la future BMW M5 fait déjà rêver