Poly eRacing : une formule de course 100% électrique très compétitive

0 à 100 km/h en 4 secondes, c’est ce que peut faire la formule de course 100 % électrique de Poly eRacing

La formule de course 100 % électrique de Poly eRacing affiche un 0 à 100 km/h en 4 secondes
La formule de course 100 % électrique de Poly eRacing affiche un 0 à 100 km/h en 4 secondes

Au départ, trois complices ont formé Poly eRacing en 2009 avec comme objectif de concevoir une formule de course propulsée entièrement à l’électricité. Au fil du temps, l’équipe s’est étoffée par la participation d’une centaine d’ingénieurs en formation à Polytechnique Montréal. Cette collaboration a permis de donner naissance à un bolide très compétitif.

Fonctionnant entièrement à l’électricité, la formule de course avale le 0 à 100 km/h en seulement 4 secondes, ce qui démontre que ce moyen de propulsion peut être très performant. Pour arriver à un tel résultat, il a fallu de nombreuses heures de recherche et de travail, beaucoup d’essais et quelques erreurs aussi. Le bolide est fait en matériaux composites et bio-composites. Pour alimenter le moteur, il embarque une batterie au lithium.

Il est prévu que cette formule de course soit engagée dans diverses compétitions, comme le Formula North en Ontario et le Formula SAE Electric au Nebraska qui se courront prochainement. Cela sera l’occasion pour ses concepteurs de tester sa fiabilité, mais aussi ses capacités d’accélération, son efficacité énergétique et son endurance. L’équipe Poly eRacing est suffisamment confiante pour espérer briguer le podium.

« Nous visons la formation d’une génération d’ingénieurs compétents et conscients des enjeux environnementaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et ralentir les changements climatiques », a souligné Julien Guay, le leader de Poly eRacing. « De grands défis attendent l’industrie automobile. Pour gagner le choix des acheteurs, les voitures devront être plus performantes et plus vertes, mais aussi moins chères à l’achat comme à l’utilisation. Notre projet est entièrement libre, tous nos designs sont publiés sous des licences ouvertes, ce qui ouvre la voie à la collaboration internationale pour accélérer la mise en place de solutions viables et l’optimisation des solutions existantes reliées aux voitures électriques », a ajouté Hugues Marceau, l’un des fondateurs de Poly eRacing.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une unique Pagani Huayra Pearl

Encore plus rare que la Pagani Huayra, la Pagani Huayra Pearl

On connait déjà le nom du prochain SUV de Skoda : Kodiaq

Kodiaq est le nom du SUV que Skoda officialisera en septembre