De la puissance à outrance pour l’Audi SQ7 TDI

Avec son SQ7 TDI, Audi propose un SUV diesel surpuissant. Pourquoi surpuissant ? Parque qu’avec ses 435 ch, il est le plus puissant du marché.

Alors que le groupe Volkswagen est toujours empêtré dans le scandale du Dieselgate, Audi présente le SQ7 TDI, une variante diesel surpuissante de son SUV. Le constructeur marque clairement le terrain en présentant le diesel le plus puissant du marché.

Grâce à son V8 d’une cylindrée de 4,0 litres, le SQ7 TDI dispose de 435 ch pour un couple de 900 Nm. Le bloc moteur n’est pas seul à contribuer à cette puissance, il profite de l’appoint d’un compresseur électrique, alimenté en 48 V et par une batterie de 470 Wh, qui épaule les deux turbos pour réduire notablement le temps de réponse. Cette architecture originale permet au SUV d’avaler le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, et d’atteindre une vitesse maximale de 250 km/h. En complément, Audi annonce une consommation de 7,4 l/100 km sur le cycle NEDC.

Pour faire du SQ7 TDI un SUV véritablement haut de gamme, Audi ne l’a pas seulement doté d’une motorisation puissante, mais également d’un châssis à quatre roues directrices, de barres antiroulis actives, et d’une suspension pilotée selon plusieurs modes. De plus, pour faire bonne figure, il est également doté d’équipements et technologies, comme les phares à diodes matriciels, le combiné d’instrumentation numérique Virtual Cockpit, ou encore de nombreuses aides à la conduite.

Disponible en configuration cinq ou sept places, le SQ7 TDI est affiché un tarif de départ de 89 900 euros en Allemagne. Le prix pour la France n’a pas encore été communiqué.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avec le V90, Volvo met une fois de plus un break sous les projecteurs

La Belgique ne s’oppose pas à la fonctionnalité de parking sans être au volant

La Belgique ne s’oppose pas à la fonctionnalité de parking sans être au volant