Une voiture autonome gratuite ? Une révolution qui nous vient de Chine

L’ambition de LeEco sera de proposer une voiture autonome gratuite

Le salon automobile de Pékin a été le théâtre d’une sacrée surprise. Il faudrait plutôt dire de l’annonce d’une révolution pour le monde automobile. On la doit à LeEco, une entreprise chinoise méconnue, une firme qui est derrière le mécénat accordé à Faraday Future, un concurrent à Tesla qui a fait forte impression lors du dernier CES de Las Vegas.

Cette fois, c’est en son nom que LeEco a parlé, plus exactement pour présenter la LeSee, une voiture 100% électrique. Bien qu’intéressante, ce n’est pas la voiture elle-même qui a retenu toute l’attention, mais son modèle économique. Son financement serait assuré par la diffusion de contenus payants, une autre activité du groupe chinois. « La stratégie prix de nos voitures sera la même que pour les téléphones et les télévisions que nous vendons aujourd’hui : un jour, nos voitures seront gratuites », a déclaré Jia Yueting.

L’intention de Jia Yueting, le patron du groupe, est de proposer cette voiture autonome gratuitement à ses utilisateurs. Bien évidemment, ce sera le jour où elle pourra rouler vu qu’elle est encore à l’état de prototype, soit d’ici quelques années. Sur scène, elle est déjà autonome en étant capable de suivre les ordres donnés à la voix par le PDG de la société.

Une telle annonce a de quoi mettre en péril de nombreuses choses, que cela soient les transports publics, les taxis et même les chauffeurs Uber. Par contre, est-ce qu’une telle solution arrivera en Europe, ou sera-t-elle réservée à l’Asie ? Il est encore trop tôt pour évoquer. Il est surtout certain que ce modèle économique va donner à réfléchir à la concurrence.

Une révolution se prépare en Chine, la voiture autonome gratuite
Une révolution se prépare en Chine, la voiture autonome gratuite