Toyota lance la Pixis Joy, une mini-citadine déclinée en trois versions distinctes

Trois versions distinctes de la Toyota Pixis Joy : C — F – S

Toyota lance la Toyota Pixis Joy au Japon, une mini-citadine développée en collaboration avec Daihatsu. Pour s’adapter aux goûts et moyens de tout le monde, ce modèle est décliné en trois versions distinctes : C — F – S. Ces versions sont elles-mêmes déclinables.

La Pixis Joy appartient à la catégorie des kei-cars, les keijidōsha, de petites voitures qui bénéficient d’avantages variés au Japon, notamment au niveau des taxes et des primes d’assurances. Il s’agit d’un véritable phénomène dans le pays.

Avec un look qui leur donne un petit côté Manga, les Pixis Joy sont très sympathiques. Par contre, avec ses 3,40 m de longueur et son moteur de 660 cm³, il ne faut pas s’attendre à un grand confort et des performances ahurissantes.

Dans sa déclinaison S, la Pixis Joy se donne des airs de baroudeur en étant 4 roues motrices. Avec sa calandre pailletée, la variante F se veut plus glamour que les autres. La version S est la sportive même si 63 ch peuvent tout de même sembler un peu juste pour faire de la compétition.

Dans ses trois déclinaisons, les Pixis Joy se différencient par une finition, un bouclier, des couleurs et des garnitures spécifiques. Elles ont toutes droit à une transmission à variation continue (boîte CVT).

En dehors du Japon, il y a très peu de chance de pouvoir faire l’acquisition d’une Pixis Joy.

C – F — S : Toyota décline la Pixis Joy en trois versions distinctes
C – F — S : Toyota décline la Pixis Joy en trois versions distinctes

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les ventes de voitures électriques reculent en Allemagne malgré les primes de l’État

Malgré les primes, les ventes de voitures électriques reculent en Allemagne

Indépendamment de Kia, un designer imagine une Rio GT

Un designer imagine ce que pourrait être la future Kia Rio GT