Encore plus rare que la Pagani Huayra, la Pagani Huayra Pearl

Inutile de vouloir acheter la Pagani Huayra Pearl, il s’agit d’un modèle unique

C’est lors du dernier Salon automobile de Genève que Pagani a présenté la Huayra BC, un sublime bolide qui développe 750 chevaux pour la « modique » somme de 2,3 millions d’euros. En existant à seulement 100 unités, la rareté de la Pagani Huayra explique certainement son prix exorbitant, tout comme ses spécifications démentielles.

Dès lors, que dire de la Pagani Huayra Pearl ? La marque italienne vient de la présenter en indiquant qu’il s’agit d’un modèle « one-off », c’est-à-dire un modèle réalisé à un seul et unique exemplaire. Cette supercar carrosserie en fibre de carbone et à la teinte bleutée est destinée à Manny Khoshbin un millionnaire qui a déjà dans son garage une Saleen S7 TT, en one-off, une Mercedes SLR, ou encore une Bugatti Veyron.

Ce client pas comme les autres aurait également demandé à ce que Pagani travaille directement avec Hermès pour concevoir l’intérieur du bolide. Est-ce que cette collaboration va déboucher sur d’autres réalisations automobiles du même genre ? L’avenir nous le dira.

Que dire d’autre de cette Pagani Huayra Pearl ? Sa carrosserie est intégralement en fibre de carbone. Par rapport au modèle de base, son diffuseur avant a été restylé, son toit arbore une prise d’air inédite alors que son aileron arrière est spécifique en étant scindé en deux parties. Sous le capot, on retrouve le même V12 6,0 litres bi-turbo fourni par Mercedes-AMG, un bloc qui délivre 720 chevaux aux roues arrière au travers une boîte de vitesses séquentielle à simple embrayage de sept vitesses.

Une unique Pagani Huayra Pearl

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Chevrolet Jolt EV était trop belle pour être vraie…

Les belles promesses de la Chevrolet Jolt EV n’étaient que du vent

La formule de course 100 % électrique de Poly eRacing affiche un 0 à 100 km/h en 4 secondes

Poly eRacing : une formule de course 100% électrique très compétitive